Meilleur Telescope Juillet 2021 – Comparatif, Tests, Avis

Sur le marché, il existe une large gamme de télescopes à des prix et fonctionnalités différents. Au moment de choisir votre télescope, vous devez réfléchir pour ne pas vous retrouver insatisfait(e) du produit ou pour éviter de mal dépenser votre budget. De plus, les caractéristiques des télescopes (et en général des produits astronomiques) sont vraiment nombreuses et pouvoir s’orienter dans cette large offre est souvent difficile pour ceux qui n’ont pas encore acquis une certaine familiarité.

Malheureusement, il n’est possible de développer une réelle connaissance des instruments d’astronomie qu’avec une expérience directe sur le terrain. Nous vous suggérons cependant de lire ce guide rapide qui vous présentera les avantages et les inconvénients à prendre en compte lors de l’achat du télescope.

Guide d’achat : comment choisir le meilleur télescope

Un télescope est un instrument optique qui permet d’approcher des objets éloignés. Il encadre une petite zone visuelle, un champ, puis l’agrandit de manière à ce que les objets distants apparaissent plus grands. C’est un instrument qui est de plus en plus sollicité par les professionnels et les amateurs de l’astronomie.

Pour choisir le meilleur télescope, plusieurs paramètres entrent en jeu. En effet, l’usage que vous ferez de votre appareil, votre budget ou encore le type d’appareil que vous recherchez sont entre autres détails à prendre en compte. Dans ce comparatif télescope, nous vous proposons les détails à rechercher pour vous permettre de trouver la qualité de télescope qui vous convient.

La monture

C’est ce qui permet d’orienter votre télescope et de pointer des astres. C’est pourquoi la monture est un détail particulièrement important à prendre en compte pour acheter un télescope. Il existe deux types de montures : la monture azimutale et la monture équatoriale.

La monture azimutale

C’est la monture azimutale la plus simple des deux, du point de vue de la construction et de l’utilisation pratique, c’est pourquoi on la trouve plus souvent dans les télescopes de faible et moyenne portée, ceux que l’on considère généralement comme d’entrée de gamme.

Cette monture a deux mouvements par rapport à l’horizon terrestre : un mouvement horizontal et un mouvement vertical. Cette monture azimutale est donc très simple et intuitive à utiliser et ne nécessite aucun préréglage avant utilisation, elle convient donc particulièrement à ceux qui font leurs premiers pas dans l’observation astronomique.

La monture équatoriale

La monture de type équatorial, en revanche, est plus complexe du point de vue de la construction, et donc aussi plus chère que la monture azimutale. Contrairement à la précédente, la monture équatoriale nécessite un alignement sur le pôle céleste avant utilisation, une opération après laquelle il suffit de vérifier qu’un seul axe suit un corps céleste.

Comme on peut le constater, les conditions sont parfaites pour la photographie astronomique. Une monture équatoriale motorisée, qui compense automatiquement le mouvement de la terre, est idéale pour prendre des photos du ciel profond.

La connaissance du ciel

L’un des détails à évaluer pour l’achat d’un télescope est de savoir si vous avez une certaine connaissance du ciel. En d’autres termes achetez-vous cet instrument en tant professionnel de l’astronomie ou juste par curiosité ? Dans le premier cas, on peut supposer que vous savez ce que le mouvement de la Terre implique, que vous connaissez le système solaire et les constellations. Si ces compétences sont présentes, vous pouvez orienter votre achat vers un télescope à monture équatoriale. Par contre, si vous êtes un débutant dans le monde astronomique, il est préférable d’opter pour une monture azimutale.

Le prix du télescope

Il est plus que compréhensible qu’un néophyte qui s’approche du monde de l’observation astronomique, ne veuille pas dépenser d’énormes sommes d’argent et risquer ensuite d’être déçu par l’achat. Le prix du télescope est un détail très important à prendre en compte. En effet, vous devez déterminer le budget que vous attribuez à l’achat du télescope. Le marché dispose d’une large gamme de télescopes pas chers qui font également le même travail que les instruments les plus chers.

Si vous voulez acheter un télescope en fonction du prix, il est préférable d’opter pour le Telmu télescope astronomique qui offre un excellent rapport qualité/prix. Mais si vous désirez avoir un télescope avec les plus grandes fonctionnalités, il faudra y mettre du prix et choisir les télescopes de la marque Skywatcher ou ceux de Celestron.

Test des types de télescope

Acheter un télescope en fonction du type d’appareil et de ses fonctionnalités semble être un détail important pour faire le meilleur choix. Il existe plusieurs types de télescopes, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. Faire un test télescope peut vous permettre de faire la différence, consultez ce comparatif télescope.

Le télescope réfracteur ou lunette astronomique

Il consiste en un long tube relativement mince, qui porte à une extrémité une lentille frontale qui a pour fonction de collecter et de focaliser la lumière. On trouve cet instrument sur le marché dans différentes gammes de prix.

Avantages de la lunette astronomique

  • Robustesse ;
  • Entretien facile ;
  • Idéale pour les débutants ;
  • Prix relativement bas.

Inconvénients de la lunette astronomique

  • Risque d’aberration chromatique ;
  • Difficulté pour les ultraviolets ;
  • Inadaptée pour une observation du ciel profond.

Le télescope réflecteur

Ce type de télescope quant à lui utilise un système de miroir. Il est divisé en plusieurs autres catégories.

Le télescope newtonien

Cet instrument se compose d’un tube ouvert à une extrémité, d’un grand miroir concave logé à l’autre extrémité fermée du tube, et d’un miroir secondaire plat. Le télescope newtonien est un instrument assez polyvalent. Son ouverture plus grande par rapport au télescope réfracteur permet d’observer beaucoup plus facilement des objets dans le ciel profond, sans perdre trop de qualité sur l’observation des planètes. Le Dobson du nom de son créateur John Dobson est le plus populaire des télescopes newtoniens.

Avantages du télescope réflecteur

  • Moins encombrant ;
  • S’adapte aussi bien à l’observation des planètes qu’au ciel profond ;
  • Monture stable ;
  • Aucune aberration chromatique.

Inconvénients du télescope réflecteur

  • Exposition du tube à l’air ;
  • Assez fragile ;
  • Inadapté pour l’observation terrestre.

Le télescope Schmidt-Cassegrain

Il se compose d’un miroir primaire sphérique concave, d’un miroir secondaire sphérique convexe et d’une lentille frontale (aux caractéristiques particulières) capable de corriger les aberrations optiques. L’image qui se forme est placée derrière un trou percé au centre du miroir primaire. Le Schmidt-Cassegrain est un instrument qui peut être transporté confortablement dans un coffre. Les modèles les plus récents sont parfois équipés de systèmes informatisés pour le pointage automatique des objets célestes.

Avantages du télescope Schmidt-Cassegrain

  • Polyvalent ;
  • Bonne qualité d’images ;
  • Grande portabilité ;
  • Rapport focal faible.

Inconvénients du télescope Schmidt-Cassegrain

  • Assez cher ;
  • Risque de perte de lumière en cas d’obstruction du miroir.

Le télescope Maksutov – Cassegrain

Le schéma optique d’un Maksutov est très similaire à celui d’un Schmidt. La principale différence est que les aberrations optiques sont corrigées par une lentille de ménisque avant. En général, il coûte un peu moins cher que le télescope Schmidt pour la même ouverture, mais le prix dépend alors d’innombrables facteurs. Le Maksutov-Cassegrain est capable de fournir des images très nettes et contrastées. Si vous combinez ce fait avec un instrument de grand diamètre, vous devriez avoir un télescope qui vous donnera des images de haute qualité et qui sera également très polyvalent en observation profonde.

Avantages du télescope Maksutov – Cassegrain

  • Stabilité de la collimation ;
  • Nécessite peu d’entretien ;
  • Forts grossissements possibles ;
  • Grande qualité d’image.

Inconvénients du télescope Maksutov – Cassegrain

  • Champ de vision restreint du ménisque ;
  • Sensibilité du ménisque à la buée ;
  • Longue durée de la mise en température.
comparatif télescope

La qualité du ciel

Il faut toujours garder à l’esprit où vous voulez utiliser votre télescope et si vous avez la possibilité d’atteindre des endroits avec un ciel sombre.

La pollution lumineuse

La pollution lumineuse est un énorme problème pour tous les amateurs d’astronomie et l’urbanisation l’a portée à des niveaux bien plus élevés qu’il y a 30 ans. Il est bon de tenir compte de facteurs tels que la limite de magnitude visible à l’œil nu depuis l’endroit où vous vivez, au cas où vous n’auriez pas envie de déménager pour donner libre cours à votre passion. Les endroits moins éclairés sont à privilégier pour une observation céleste.

L’importance de la vision

Même s’il y a ce que l’on appelle de la pollution lumineuse, on peut observer la lune et les planètes. Il suffit de se protéger des lumières. Et de réaliser les observations lorsque les étoiles semblent immobiles.

Quand les étoiles scintillent, cela indique une mauvaise vision atmosphérique. Ce phénomène est dû aux courants à grandes vitesses que l’on trouve en haute altitude. Mais il dépend aussi des conditions locales. Il est important de noter que plus le scintillement des étoiles est fort, moins il sera possible de voir les détails en fort grossissement.

Grossissement et diamètre

La « collecte » de la lumière est indispensable en astronomie. Et elle est directement liée au diamètre du télescope.  En effet, plus le diamètre est important, plus il vous sera facile de voir les petits objets. De plus, vous pourrez agrandir sans perdre de la luminosité ou du contraste.

D’autres critères entrent en jeu dans les performances d’un télescope.  Certains peuvent  même rendre un petit télescope plus performant. En permettant de voir plus de détails par exemple.

Les facteurs les plus importants sont : le traitement des lentilles (ou des miroirs), un tube optique ouvert (et non fermé), des lentilles supplémentaires dans le télescope, une obstruction dans les réflecteurs.

Évidemment, chaque fabricant a ses propres  particularités. Ce n’est qu’avec de l’expérience que vous arriverez à mieux déchiffrer les caractéristiques spécifiques d’un télescope.

Les objets célestes que vous voulez observer

En effet, selon ce que vous devez observer, le choix du télescope diffère.

Pour observer la lune et les planètes

Vous n’avez pas besoin d’un télescope offrant un grand diamètre. Un diamètre moyen, entre 70 et 80 mm, est largement suffisant.

À l’inverse,  le contraste de l’optique est essentiel.  Sachant cela, les meilleurs télescopes pour ces observations sont les lunettes astronomiques.

Les télescopes rétro-réflecteurs de la marque Maksutov-Cassegrain sont également plébiscités. Notamment pour leur compacité.

Pour observer le ciel profond

Si vous souhaitez observer des objets se situant dans le ciel profond, la collecte de la lumière est primordiale.  Comme nous l’avons vu précédemment, plus le diamètre est important, plus il collectera de la lumière.

C’est le domaine par excellence des télescopes à réflecteur newtonien (ou plus simplement des télescopes Newton, du nom de l’inventeur), qui offrent souvent au même prix une ouverture beaucoup plus grande qu’une lunette astronomique. Un réflecteur avec un diamètre d’au moins 100 mm est recommandé.

Veuillez noter qu’il ne s’agit là que d’indications du domaine de la praticité. Cela ne signifie pas qu’un Newton ne peut pas donner des visions satisfaisantes des planètes ou, inversement, que les lunettes astronomiques ne peuvent pas montrer les galaxies ou les nébuleuses. Cependant, il est utile de bien comprendre ce que l’on préfère observer afin de s’orienter immédiatement vers le télescope qui convient le mieux à ses besoins.

La transportabilité

Les instruments astronomiques sont souvent encombrants et lourds. La compacité et la transportabilité de l’instrument sont des détails à ne pas manquer pour certains adeptes de l’astronomie. Si l’intention est d’utiliser le télescope dans une position fixe, vous pouvez vous permettre des instruments de grande taille et peu transportables. Par contre, si vous voulez emporter l’instrument avec vous à la recherche d’un ciel clair en montagne, il faut privilégier des schémas optiques compacts comme la catadioptrique (longues distances focales dans un petit espace).

Les télescopes Dobson sont également adaptés à l’observation dans un ciel sombre, loin de la pollution lumineuse, mais ils nécessitent une médiation entre ouverture et transportabilité. En fait, la configuration du Dobson est conçue pour offrir de grandes ouvertures (20-25 cm) à un prix assez faible et au détriment de la monture (non adaptée à la photographie). Mais si votre choix reste celui de vous équiper d’un instrument pas trop encombrant, vous devez sacrifier la collecte de lumière et choisir un Dobson avec un diamètre plus petit (15 cm).

Comme vous venez de lire dans cet article, il y a tellement de détails en prendre en compte pour acheter le meilleur télescope. Mais vous devez garder à l’esprit que l’usage que vous ferrez de votre appareil et votre budget pourront vous guider dans votre quête. S’agissant du choix des modèles, vous pouvez consulter les avis télescope sur Google pour voir le modèle ou la marque que les consommateurs préfèrent. Maintenant que vous êtes incollable sur le sujet et que vous êtes en mesure de faire un comparatif télescope, alors lancez-vous.

Les différents types de télescopes en vidéo

Les Meilleures Promotions sur les Télescopes Juillet 2021

Laissez un commentaire