Choisir vidéoprojecteur : 6 critères et conseils pratiques

Pour faire ses présentations Power Point à une dizaine de collègues ou à des centaines de collaborateurs, disposer de son propre Home Cinema à la maison, tout cela est rendu possible avec les vidéoprojecteurs. Choisir vidéoprojecteur peut être compliqué car il s’agit d’un appareil technique. Cherchons ensemble le meilleur vidéoprojecteur pour vos projets professionnels ou personnels.

Choisir vidéoprojecteur

La projection d’image

La projection d’image est une technique bien plus ancienne que celle des écrans. Quand les frères Lumière inventent le cinéma à Lyon en 1895, c’est une image projetée, les écrans n’arriveront que bien plus tard. Les vidéoprojecteurs modernes sont bien différents et se basent principalement sur deux technologies : la technologie tri LCD et le technologie DLP. De nombreuses marques se disputent le marché et la concurrence est rude entre Américains (Viewsonic, Keystone), Japonais (Sony, Epson, Canon), Taïwanais (BenQ et Optoma), Hollandais (Philips) ou Chinois (le petit nouveau Artlii qui fait baisser les prix).

Les vidéoprojecteurs tri LCD

La technologie LCD est un dérivé de la technologie lcd du siècle dernier. On retrouve le terme lcd des écrans numériques ou écran à cristaux liquides. Cette technologie permet d’avoir des vidéoprojecteurs silencieux et une qualité d’image et de contraste satisfaisantes.

Niveau sonore très bas et qualité d’image correcte en font donc le candidat idéal pour l’utilisation en Home cinema où la distance focale entre les spectateurs et l’écran est relativement grande. Cette technologie est facile à utiliser et la durée de vie des lampes un peu supérieur à la technologie DLP.

Les vidéoprojecteurs DLP ou Dmp

La technologie DLP (synonyme de Dmp) est la plus ancienne et a été développée par Texas instruments. Les projecteurs DLP ont une meilleure résolution, spécialement dans les tons noirs mais il peut exister un “effet arc en ciel”. Un effet arc en ciel est spécifique aux projecteurs DLP car ils diffusent les couleurs successivement. Certaines personnes perçoivent alors la différenciation des couleurs et ont l’impression gênante de voir “un arc en ciel” sur la projection. Certains anciens modèles ont une connectique DVI. Les câbles DVI sont dépassés et il sera toujours préférable une connectique HDMI.

Ses caractéristiques en font donc la solution la plus adaptée aux solutions professionnelles de conférence, de présentation ou même les vidéoprojecteurs du “work from home” qui se développe de plus en plus. Ces appareils figurent même sur la liste “from home essentials”, les outils indispensables au télétravail. Le prix un peu plus élevé est justifié par son adaptabilité. Texas instruments ne produit plus de vidéoprojecteur mais cette technologie est utilisée dans certains modèles par toutes les grandes marques, Philips, Canon, JVC ou même Keystone ou Viewsonic.

Choisir vidéoprojecteur : la luminosité du projecteur

Pour bien choisir vidéoprojecteur , il faut comprendre comment les caractéristiques de luminosité influenceront votre utilisation.

La luminosité des vidéoprojecteurs se mesure en lumens ANSI et va de 1000 à plus de 5000 lumens. Contrairement à une idée reçue, la mesure en lumens ne détermine pas la qualité de l’image. Une luminosité plus importante permettra au vidéoprojecteur d’être utilisé plus facilement dans une pièce avec plus de lumière. La projection de l’image sera plus puissante et permettra de ne pas tenir compte de la lumière ambiante. Les professionnels ayant organisé une projection (ou plusieurs) de leur Power Point avec des vidéoprojecteurs à basse luminosité savent à quel point cela peut ruiner l’expérience.

Une luminosité plus basse n’est donc pas synonyme de mauvaise qualité. Au moment de choisir vidéoprojecteur , s’il est destiné à une utilisation Home Cinema, alors, par définition, la pièce où il sera utilisé sera sombre et ne nécessitera pas que le vidéoprojecteur dispose de beaucoup de lumens. Par contre, pour projeter un match de football de la TNT dans un salon ou un bar durant la journée, nous vous conseillons de bien prendre en compte le critère de la qualité.

Par exemple, les vidéoprojecteurs avec technologie LED, l’artlii vidéoprojecteur full HD offrent une luminosité de 2800 ANSI, ce qui est suffisant pour une utilisation Home Cinema. Un BenQ avec une technologie DLP, Full HD pourra lui avoir 3200 ANSI de lumens. Le modèle BenQ pourra être utilisable dans un environnement comportant plus de lumière, comme par exemple un bureau. Cette marque dispose généralement du “lens shift”, c’est un système permettant d’orienter la lentille séparément quand on ne peut pas avoir le vidéoprojecteur exactement en face de l’écran.

Choisir vidéoprojecteur : le contraste du projecteur

Le contraste est la relation entre le point le plus obscur et le plus lumineux que le vidéoprojecteur est capable de diffuser. Dans les descriptifs des fabricants, celui-ci apparait comme 2000:1 pour le artlii videoprojecteur full HD par exemple. Pour comparer avec un modèle de la marque japonaise Epson, l’EB-S05 dispose lui d’un contraste 15 000:1 et la marque Taiwanaise Optoma propose un contraste de 250 000:1 sur certains appareils. Pour choisir vidéoprojecteur il faut alors considérer cet aspect-là.

Choisir vidéoprojecteur : l’image et la taille

Les lumens permettent de savoir quelle quantité de lumière le vidéoprojecteur peut projeter, le contraste, la netteté de l’image, il ne reste plus qu’à évaluer la résolution de celle-ci.

Comme pour les écrans de télévision, la résolution s’exprime avec deux numéros. Le Sony  VPL-HW45ES a une résolution affichée de 1920×1080. Ce ratio signifie donc que la taille des images sera de 1920 pixels de largeur et 1080 pixels de hauteur. C’est le format typique de la Haute-définition (Full HD). Pour le Home Cinema, le HD est devenu la résolution de base, on s’oriente de plus en plus vers la résolution 4K de 3840 x 2160. Des vidéoprojecteurs sont désormais capables de diffuser des images en format HDR.

La taille de l’image projetée dépendra de la distance entre le vidéoprojecteur et l’écran. Plus l’appareil est éloigné de l’écran, plus la taille de l’image sera grande, mais le rapport de la projection restera avec le même nombre de pixels.

Les formats 16:9 sont le format pour les jeux vidéo ou le Home Cinema, pour une utilisation professionnelle, le format 4:3 est le plus utilisé (largeur de l’image 1,33 fois plus grande que la hauteur).

La durée de vie de la lampe du projecteur

Un point important pour une utilisation professionnelle ou personnelle est la durée de vie de la lampe, c’est elle qui projette l’image. On l’a vu, les modèles tri-LCD ont la réputation d’avoir une durée de vie de lampe plus grande. Il faut considérer entre 2000 et 3000 heures d’utilisation par lampe.

Avant de choisir vidéoprojecteur , sachez qu’il existe trois types de technologie pour les lampes pour votre vidéoprojecteur, mais il est conseillé de voir en premier la documentation fournie avec votre appareil par les fabricants.

La technologie des lampes à Ultra Haute Pression (UHP) utilise des vapeurs de mercure chauffées pour générer la lumière. Les lampes Uhp sont très lumineuses, avec un bon contraste, mais la durée de vie n’est pas la meilleure des trois technologies et ces lampes ont tendance à chauffer. Cela peut être gênant dans une projection dans la salle de réunion de votre entreprise ou si vous devez partir rapidement avec votre vidéoprojecteur Full definition portable.

Les lampes laser permettent d’avoir une durée de vie plus longue mais leurs inconvénients est la basse résolution et leur prix, plutôt élevé. Mais ces lampes ne chauffent pas et leur colorimétrie permet d’avoir des images très vivantes. Le contraste de la projection est considéré bon.

Les Lampes Led permettent elles aussi une durée de vie beaucoup plus importante mais leur luminosité est inférieure aux deux autres et le contraste de la projection est leur point faible.

Comment choisir son appareil ?

Avec ces critères, vous pouvez désormais savoir comment choisir vidéoprojecteur . La quasi-totalité des projecteurs sont équipés de connectiques HDMI ou USB, la norme Dvi tendant à disparaitre. La qualité des DLP expliquent leur prix plus élevé car ils peuvent projeter des images sur un écran dans beaucoup de situation. Pour une utilisation professionnelle où le prix n’est pas le facteur déterminant, choisir vidéoprojecteur dit ” appareil projecteur ” avec une très bonne résolution fera la différence. La projection durant la journée des programmes de TNT par exemple nécessitera beaucoup de lumens.

Pour projeter un film de son lecteur Blu-ray ou sa console de jeux-vidéos un tri-lcd sera préférable, avec un prix plus accessible. Si la qualité l’image est pour vous primordiale et que vous êtes un geek qui s’intéresse aux évolutions technologiques, des modèles de Sony, JVC et Epson incluent déjà le HDR.

Laissez un commentaire